Comment se préparer aux sélections des compagnies aériennes

Published by Flysafe on

Aujourd’hui nous allons nous pencher sur les sélections des compagnies aérienne afin d’être embauché comme pilote de ligne.

Je vais vous détailler ici un processus de sélection classique d’une compagnie Européenne, sur Airbus ou Boeing. Typiquement Easyjet, Ryanair.

Tout d’abord tout commence par l’application en ligne où l’on upload son CV et sa lettre de motivation, bien sur en anglais. Vous trouverez un article sur comment faire ceci bientôt.

Etape 1: Les tests en ligne

Chaque compagnie vous demandera de faire des tests en ligne en guise de préselections. La plupart de ces tests sont sous-traités par des organismes tels que:

Cut-E

Vous y trouverez de nombreux exemples de tests actuels pour des compagnies comme Easyjet. C’est donc un très bon moyen de s’entrainer. Je vous conseille donc d’aller voir les exemples de e-cut et de regarder précisemment ces tests car ce sont exactements ceux-ci que vous aurez à faire en ligne.

Etape 2: Le questionnaire Technique

La plupart des compagnies passent par les questionnaires techniques ceux-ci ont généralement lieu avant l’entretien individuel. Il est évident que revoir la théorie du pilote de ligne est extrèmement important, revoir ses anciens manuels de vol peut toujours être utile.

Je vous recommende particulièrement ces livres:

“The Technical Pilot Interview”

Ce livre est parfait pour se préparer aux sélections en compagnies aérienne et préparer les tests théoriques.



“Le guide pratique du pilote de ligne”


Ce livre est parfait pour les tests théoriques en français

Etape 3: l’Entretien de groupe”

Les entretiens de groupe sont monnaies courantes dans ce type de sélection. Les scénarios sont souvent similaires et je vais en détailler les principales caractéristiques ainsi que vous donner quelques conseils.

Le premier exercice est en général un débat, sur un sujet que l’on peut choisir comme par exemple chez “Hop”. Le but de cet exercice est simplement de vous mettre en jambes et surtout de cerner vos compétences sur des sujets de société, typiquement des sujets que vous pourriez aborder avec des collègues autour de la machine à café.

Quelques conseils pour cet exercice:

1- détendez-vous

2- Evitez les positions extrêmes ou pouvant faire débats, donc cela implique de ne pas rentrer dans des sujets controversés, tel que des sujets politiques ou éthiques. Exemple n’allez pas défendre une cause qui vous tient à coeur, n’oubliez pas le contexte. Vous êtes en entretien pas à l’assemblée nationale, et vos compétences de savoir-vivre sont jugées à ce moment précis.

3- Sachez vous exprimer clairement, argumentez en utilisant des phrases courtes, sachez écouter et intervenir au moment opportun.

Les critères rédhibitoire sont donc de ne pas écouter, de prendre des positions extrêmes ou pas adapter à la situation, de mal s’exprimer ou encore d’être trop silencieux.

Le stress peut vous affecter et vous risquez de passer à côté de l’épreuve si vous n’osez pas communiquer ou si vous écoutez trop les autres, osez parler et sachez tenir votre place dans le groupe.

L’ épreuve de groupe suivante est souvent un exercice dont le mot-clé est: “Jeu de Rôles”.

Il s’agit d’un jeu de rôles ce qui veut dire qu’il faut jouer le jeu.

Typiquement, on vous présente au début de l’exercice un scénario, où votre bateau s’est échoué et vous avez une liste d’objets à choisir afin de survivre sur une île déserte et vous devez vous organiser en attendant l’arrivée des secours. Il faut donc arriver à se mettre d’accord et prendre des décisions en groupe, le but étant de savoir s’affirmer sans écraser les autres.

La difficulté de cet exercice vient du fait que les candidats présents dans votre groupe peuvent être de profils variés et il va falloir s’adapter comme dans la vraie vie 😉

Etape 4: l’Entretien individuel”

L’entretien individuel est variable en fonction de l’entreprise et de sa philosophie. Cependant les grandes lignes restent et ce sont souvent les mêmes questions qui reviennent. Cela reste un exercice relativement classique. Je tiens cependant à faire un petit aparté.

Le facteur humain/aspect psychologique

Tout d’abord un petit rappel historique, dans les années 80 on s’aperçoit que les accidents aériens sont causés en majorité par ce que l’on appelle le “facteur humain”. C’est-à-dire que le problème ne vient pas du pilotage mais plus de la personnalité des pilotes. En effet les technologies se sont améliorés et aujourdhui 70% des accidents sont de causes humaines. Dès lors, les processus de recrutement ont évolué et l’aspect “facteur Humain” a pris une importance primordiale.

Ce facteur humain est jugé au travers du test de personnalité ainsi que lors des entretiens de groupes et individuels. Il est donc extrêmement important de ne pas négliger ces épreuves.

Les entretiens ont pour but de connaitre le candidat, de comprendre son raisonnement et de cerner sa personnalité. En d’autres termes plus vous serez honnête et véritablement vous-même le jour J plus vous serez apte à convaincre votre interlocuteur.

Je développerai un article sur les questions qui tombent régulièrement lors des entretiens pilotes.

Bonne préparation et bonne chance.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :