La formation pour devenir pilote de ligne

Published by Flysafe on

La formation parfaite pour devenir pilote de ligne.

Roulement de tambour….

Roulement-tambour

!!!…..!!!!……!!!!!!

Alors une idée?

…..

Je suis sûr que tout le monde a eu en tête la formation ENAC, ou que du moins cette pensée vous a traversé l’esprit 🙂

Et bien non, même pas !! La formation parfaite est en fait très personnelle et va dépendre de la situation de chacun. En effet on n’a pas tous les mêmes objectifs et les mêmes envies de carrières. Donc essayons de définir ensemble le meilleur moyen de devenir pilote de ligne.

La première question à se poser est de définir le style de vie que vous voulez. Souhaitez-vous vivre en France ou à l’étranger? Souhaitez-vous faire du long courrier ou des vols courts? Voulez vous gagner beaucoup d’argent ou cela est secondaire?

Toutes ces questions sont nécessaire avant même de commencer sa formation, car comme on va le voir, l’endroit et la manière avec laquelle vous allez vous former définira le travail que vous pouvez trouver et par conséquent le style de vie que vous obtiendrez.

Examinons donc les différentes options possibles afin de devenir pilote de ligne en 2017.

La formation ENAC: Je commence par celle-là car elle est la plus connue en France et elle est souvent considérée comme “la voie royale”.

Les Avantages:

Elle est en effet la seule formation de pilote de ligne gratuite, et c’est le réservoir de pilote qu’utilise Air France. Le plus gros avantage est bien sur la possibilité de rejoindre les rangs de la compagnie nationale, la formation est de haut niveau et entièrement gratuite.

Le second énorme avantage est que vous avez une garantie de boulot en passant par l’Enac en effet, il faut savoir que l’Enac vous finance des stages d’instructeur voir même des qualification de type pour vous aider a trouver du travail. C’est donc un bon moyen d’économiser 100 000 euros et en plus d’avoir du travail.

Les inconvénients:

la sélection pour les EPL/S reste très difficile car de niveau math sup, une sélection sur l’anglais, les mathématiques et la physique. Il faut arriver à faire partie des 300 meilleurs sur 2000 personnes… Ensuite, on aborde les tests psychotechniques, avec le fameux test des carrés…!! Le lendemain test psychomoteur et ensuite entretiens de groupes et individuels. Pour au final retenir une trentaine de candidats. Donc, oui, l’Enac reste une grande école, mais ça reste un sacré parcours du combattant.

Les astuces:

Peu de personnes connaissent la sélection EPL/U et EPL/P qui sont accessibles pour les diplômés des cursus universitaires et “professionnels”, concrètement cela ouvre le concours ENAC aux diplômés d’un diplôme BAC+2 scientifique avec l’ATPL théorique ou aux titulaires d’une licence de pilote professionnelle, CPL/IR. L’avantage de ces filières est bien que difficile le taux de réussite y est très supérieur (2 admis sur 12, soit 16% de réussite) contre environ 4% pour la filière classique EPL/S. Cela est donc un bon moyen de rentrer à l’ENAC.

Pour plus d’information, rendez vous sur leur site: http://www.enac.fr/fr/epl-eleve-pilote-de-ligne

Dans le prochain article, je vais vous parler de la formation dite autodidacte, la petite passerelle qui vous mène à un cockpit celle que la plupart d’entre nous ont utilisé. 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :