Quelle école de pilotage choisir pour sa formation professionnelle?

Published by Flysafe on

Devenir pilote de ligne

Aujourd’hui je vais vous parler de cette question difficile, comment choisir son école de pilotage afin de trouver la formation pour être pilote professionnel.

Il existe plusieurs chemins possible pour devenir pilote, comme nous l’avons vu dans d’autres articles: Devenir pilote de ligne.

Lors de sa formation, on doit se poser un jour ou l’autre cette question complexe et qui peut être lourde de conséquences pour la suite de sa carrière:

“Quelle école de pilotage choisir?”

Dans cet article, je vais donc essayer de rester objectif et lucide en vous expliquant les critères à prendre en compte lors du choix de son école de pilotage. Je vous fais donc part ici de mon expérience des  écoles de pilotage pour vous donner mon point de vue et les différentes options qui s’offrent à vous.

Voici donc les critères classés par ordre d’importance lors du choix de votre école de pilotage afin de devenir pilote de ligne :

Les critères :

  • Le prix
  • La qualité de la formation
  • La réputation de l’école
  • Les partenariats possibles ou établis avec des compagnies aériennes
  • La formation en langue anglaise
  • Le matériel
  • L’aspect émotionnel
  • La stratégie de carrière

1- Le prix:

C’est à mes yeux, un des critères principaux à prendre en compte car la formation de pilote professionnel coûte très cher.

Un regard rapide sur les écoles principales montre que les prix peuvent varier de 60 000 euros à 150 000  euros pour une formation: PPL/CPL/IR-ME/MCC.* Ce qui est le minimum requis pour pouvoir postuler en compagnie aérienne.

On parle donc de très grosses sommes et se renseigner au mieux afin de pouvoir comparer est le meilleur conseil que je puisse vous donner.

2- La qualité de la formation:

En effet ce critère est important, toutes les écoles ne se valent pas, votre objectif est de trouver du travail. Afin de trouver du travail on passe normalement un test sur un simulateur ainsi que des entretiens qui peuvent être techniques. C’est pourquoi la qualité de votre formation peut faire la différence.

3- La réputation de l’école:

La réputation de l’école est un paramètre très important. Lorsque l’on vient différent de celui de l’aérien on ne va pas forcément y penser, mais il faut savoir que ce milieu reste très petit et toutes les écoles sont plus ou moins connues.

De ce fait, certaines écoles ont une telle réputation que la facilité de trouver un emploi par la suite peut être déconcertante, je pense ici à une grande école anglaise, “CAE -Oxford”.

4- Les partenariats possibles avec des compagnies aériennes:

Ce critère peut-être très important si vous visez une compagnie aérienne particulière ou si vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté afin de trouver un emploi en ligne.

L’avantage évident est que vous sortez d’école et vous êtes embauché directement sans passer par la case chômage. Je vous encourage donc fortement à tenter ces programmes de formation “cadet” ou de choisir une école qui place ses élèves dans des compagnies aériennes.

5- La formation en langue anglaise:

L’utilisation de l’anglais dans l’aérien est primordial et ne doit pas être sous-estimé. En effet, même les compagnies françaises demandent un niveau d’anglais élevé, Air France demande un niveau TOEIC de 850 au minimum. Mais l’autre avantage c’est que beaucoup de compagnies aériennes opèrent en France et leur langue de travail est l’anglais (ex: Easyjet, Tui Fly, Norwegian, Ryanair).

Se former en anglais, c’est donc s’ouvrir les portes du marché du travail, et vous ouvrir votre horizon, en effet qui sait peut-être qu’un jour vous volerez chez Emirates ou même en Chine.

6- Le matériel:

Il est très important de vérifier que les conditions de travail sont adéquats, salles de cours propres et modernes, avions bien entretenus et disponibles.

Ce point est souvent très positif dans les grosses écoles, je vous invite donc à le vérifier dans les petites structures. Un avion en panne ou indisponible peut vous retarder dans votre formation et vous coûter plusieurs milliers d’euros..

Pour le choix de la formation, je vous conseillerai que pour un PPL, un avion classique école est suffisant, par exemple de type (Cessna 172, Diamond 40..)

Pour un CPL, le train rentrant et pas variable est fortement conseillé.

Pour votre formation multi-moteur et de vol aux instruments, il serait sage de la faire sur des avions connus dans le milieu, évitez les avions exotiques, car ces critères sont regardés lors de l’analyse de votre CV. Se former sur des avions tels qu’un piper Seneca ou Diamond 42 à ce stade de la formation est très courant.

Pour la qualification MCC*, Je conseille fortement de la faire sur un avion que l’on prétend piloter, déjà cela vous motivera d’arriver à la fin de votre formation et vous asseoir dans un cockpit d’un Airbus ou de Boeing. Cela vous aidera aussi lors de votre test sur un simultateur d’une compagnie aérienne, car vous serez familier avec le cockpit.

7- L’ aspect émotionnel:

Je souhaite aborder ce sujet, car très peu de littérature en parle. Il faut savoir qu’une formation de pilote professionnel est un processus long et stressant. En effet  de grosses sommes d’argent sont en jeu et il y a un fort aspect émotionnel qui est de réussir à accomplir son rêve.

Le parcours est parsemé d’embûche avec des tests, des examens pratique et sur simulateur pendant 2 ans, sans forcément avoir une garantie d’emploi par la suite.

Le choix de son école peut donc être important, dois-je aller à l’étranger ou non? La proximité avec ses proches peut vous aider à mieux gérer ces embûches.

8- La stratégie de carrière:

Le choix de votre école doit aussi être guidé par votre stratégie de carrière et de vos priorités, le marché de l’emploi est hétérogène et il est possible que le seul travail disponible en sortant d’école soit instructeur ou pilote largueur à côté dé chez vous, alors que on recrute sur Airbus en Ecosse.

La question se pose donc que préférez vous? Etes vous mobile? Avez-vous des impératifs familiaux?

Toutes ces questions sont extrêmement importantes, car plus vous choisirez une école proche de vos aspirations professionnelle, plus vous parviendrez à vos objectifs.

J’espère que ce petit article vous aidera dans votre choix, n’hésitez pas à commenter afin d’enrichir cet article.

Je vous invite aussi à lire cet article La formation de pilote de ligne

Cyp.

*

PPL: Pilot Private License, licence de pilote privé

CPL: Commercial Pilot License, license de pilote professionnel

IR: Instrument Rating, qualification de vol aux instruments

ME: Multi-Engine Rating, qualification de vol multimoteurs

MCC: Multi-Crew Coordination, qualification de travail en équipage.


0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :